IMG_2599new (2).jpg

Créée en 2002, l’association Franciade contribue au rayonnement et à la valorisation du territoire communautaire par l’archéologie et le patrimoine matériel et immatériel. Ses missions principales : le développement local des filières de création, la transmission des savoir-faire artisanaux avec des programmes culturels et artistiques de médiation et d’animations et enfin, la production locale de biens et de services favorisant le développement endogène. 

Dans le cadre de cette dernière mission, l’association produit et commercialise tous produits dérivés inspirés de l’archéologie et du patrimoine local (objets, illustrations, publications, conférences, outils pédagogiques, denrées alimentaires …).

 

En 2006, l'association ouvrait une boutique atelier au 42 rue de la Boulangerie, fin 2018, Franciade déménageait au 3 rue de la République. La boutique "physique" a dû fermer ses portes en juillet 2022. Pour poursuivre sa mission, répondre à sa clientèle fidèle et à de nouvelles demandes Franciade vend désormais ses produits dans plusieurs boutiques de Saint Denis, lors d'évènements telles les foires ou en organisant des Pop up Store (boutiques éphémères). Une boutique en ligne va diffuser plus largement et facilement les produits Franciade.

L'atelier céramique où prennent place production et certains ateliers d'animation et de transmission est basé au Marché Malassis de Saint Ouen.

 

De l’univers textile, à celui de la céramique, en passant par ceux du métal, du bois, ou encore du papier, depuis 2006, plus de 800 références créés, produites, éditées et initiées par Franciade

Le réseau local des créateurs/trices, artistes, ateliers de production, illustrateurs/trices,  artisans, graphistes… compte plus de 170 noms.  

 

Il nous semble important de signaler que cette activité économique vise l'équilibre économique et non le profit. De ce fait, elle participe au soutien de l'association et au rayonnement communautaire ; le renouvellement des collections et la profusion de l'offre est donc limitée. Elle regroupe principalement des objets du quotidien et de décoration pour la maison : du textile et de la papeterie, des bijoux, des jeux et petits objets pour enfants, et un peu d'épicerie (thé, épices, recettes médiévales, ..). 

 

Des projets comme celui du relevage de la flèche de la basilique, une initiative encouragée par la ville, incarnent parfaitement nos ambitions. Car pour un projet comme celui-là, la mobilisation des acteurs locaux autour de la création d’un pôle patrimoine est nécessaire. Il permet de renforcer la fabrique citoyenne du patrimoine, de s’appuyer sur les savoir-faire hérités, et de favoriser la création à partir des archives.