Créée en 2002, l’association Franciade contribue au rayonnement et à la valorisation du territoire communautaire par l’archéologie et le patrimoine matériel et immatériel. Ses missions principales : le développement local des filières de création, la transmission des savoir-faire artisanaux avec des programmes culturels et artistiques de médiation et d’animations et enfin, la production locale de biens et de services favorisant le développement endogène. 

Dans le cadre de cette dernière mission, l’association produit et commercialise tous produits dérivés inspirés de l’archéologie et du patrimoine local (objets, illustrations, publications, conférences, outils pédagogiques, denrées alimentaires …).

 

En 2006, l’association ouvre une boutique atelier au 42 rue de la Boulangerie. Fin 2018, alors que Franciade déménage au 3 rue de la République, son atelier céramique où prennent place production et ateliers d’animation et de transmission demeure à l’ancienne adresse. Derrière les nouvelles portes de l’association ont lieu la vente de produits dérivés et quelques-unes de ses activités, comme les ateliers textiles, ou encore des animations.

La production et la vente  de produits dérivés répondent à des critères bien précis. Nous veillons à ce qu’ils soient majoritairement locaux ou du moins nationaux, tout en encourageant l’artisanat, et l’utilisation de matières labellisées. C’est pourquoi nous soutenons les filières privilégiant les petites structures artisanales ou les démarrages d'activités. Ces filières valorisent également le lien avec les créateurs locaux du territoire dionysien et de Plaine Commune. En effet, les produits que nous proposons reflètent le territoire et ses talents et mettent en avant l'inspiration patrimoniale qu’elle soit matérielle ou non.

 

De l’univers textile, à celui de la céramique, en passant par ceux du métal, du bois, ou encore du papier, depuis 2006, plus de 800 références créés, produites, éditées et initiées par Franciade

Le réseau local des créateurs/trices, artistes, ateliers de production, illustrateurs/trices,  artisans, graphistes… compte plus de 170 noms.  

 

Il nous semble important de signaler que cette activité économique vise l'équilibre économique et non le profit. De ce fait, elle participe au soutien de l'association et au rayonnement communautaire ; le renouvellement des collections et la profusion de l'offre est donc limitée. Elle regroupe principalement des objets du quotidien et de décoration pour la maison : du textile et de la papeterie, des bijoux, des jeux et petits objets pour enfants, et un peu d'épicerie (thé, épices, recettes médiévales, ..). 

 

Des projets comme celui du relevage de la flèche de la basilique, une initiative encouragée par la ville, incarnent parfaitement nos ambitions. Car pour un projet comme celui-là, la mobilisation des acteurs locaux autour de la création d’un pôle patrimoine est nécessaire. Il permet de renforcer la fabrique citoyenne du patrimoine, de s’appuyer sur les savoir-faire hérités, et de favoriser la création à partir des archives.

 

Etre situé à proximité de la basilique, à côté de l’office de tourisme et devant le marché de Saint-Denis, investi par les cultures du monde, c’est évoquer clairement le rôle de  Franciade. Nous sommes une passerelle entre le patrimoine exceptionnel de l’ensemble abbatial et des « archives du sol  » et la diversité des cultures présentes sur le territoire. Franciade valorise « un partage du sensible »  avec tous les Dionysiens, de longue ou de fraîche date.

© 2019 Franciade